C'est toujours un plaisir de suivre pas à pas la carrière d'un groupe dont on a fait la promotion dès le premier album. Surtout quand il s'agit d'un groupe de la qualité d'AMONSETHIS et que la promotion est assurée par quelqu'un d'aussi disponible que Julien Tournoud, leur leader, qui s'est une nouvelle fois prêté au jeu de l'interview, sans langue de bois.
Interview réalisée par mail en Juillet 2014 par Thierry    






      Quizz album Julien

le meilleur album de tous les temps :
      SYMPHONY X – The Divine Wings of Tragedy
le pire jamais entendu :
      METALLICA - St Anger
celui sur lequel tu aurais adoré jouer :
      J'aurai adoré jouer sur le concept-album d'Arjen Lucassen AYREON « Into the Electric Castle »
l'album à utiliser pour initier quelqu'un au metal :
      DREAM THEATER - Images and Words


link site
- Salut Julien, et merci de te prêter une nouvelle fois au jeu de l'interview ! Alors dis-moi, qui va me répondre aujourd'hui ? Ateravis ? Amonsethis ? Le narrateur ? Comment va ta schizophrénie ?

Julien Tournoud (Chant): Ma schizophrénie va bien merci ! Disons que pour cette interview je me contenterai de répondre sous les traits de Julien TOURNOUD, chanteur du groupe tout simplement !

- Surtout qu'il y a encore plus de morceaux où tu chantes plusieurs rôles ! D'ailleurs, comment se fait-il que ce soit toi qui ai « récupéré » le rôle d'Amonsethis ?

Je trouvais cela plus judicieux de récupérer le rôle d'AMONSETHIS car il a de larges parties où il intervient et cela aurait, à mon sens, eu moins de logique dans le cadre des concerts. Ensuite, j'ai trouvé plus approprié de laisser le personnage de SETH à Emmanuelson qui correspond véritablement à un timbre de voix violent et écorché.

- Sur « Hope », avant de lire le livret, j'ai vraiment eu l'impression que les lignes d'Ateravis étaient chantées par une femme avant de réaliser que c'était toi. Qu'en penses-tu ?

C'est vrai que les parties vocales sur ce morceau se situent dans un registre assez aigu. Toutefois sur le refrain tu peux noter qu'il y a une double voix féminine à l'unisson qui est interprétée par Lucie Vétélé (alias TANOU de Whispering Tales). Mais je te rassure tous mes atouts masculins sont encore présents chez moi... lol

- Quand je lis les paroles du dernier morceau, de nombreux personnages apparaissent mais ne sont pas listés dans les crédits ensuite, c'est toi qui les joues tous ?

Tous les personnages non listés dans les crédits sont joués par moi-même (ex : Aqen and Mahef, the 4 sons of Horus, Rê...). En effet, la trop grande multiplication des personnages dans ce long morceau aurait vraiment cassé la dynamique du morceau je pense. Il a fallu garder tout de même une continuité au niveau de la voix. De plus, le personnage Rê redonne vie au personnage Ateravis par la lecture d'un texte en ancien Égyptien : difficile de faire prononcer quelqu'un d'autre, j'ai donc voulu logiquement m'y atteler.
Par contre il y a d'autres personnages qui interviennent dans le morceau « The Final Struggle » comme Rémi ZETOUNI alias APOPHIS and the forces of Evil, Mathilde CHAPPAT alias MAÂT, Eric BEVILACQUA alias OSIRIS, Emmanuelson alias SETH, Ma SARAH alias ISIS.

- Comment as-tu géré les changements de line-up et les changements de chanteurs ? Je pense notamment à Sofian Mejri qui jouait le rôle de Tenemrâ...Je trouve particulièrement dommage son retrait du projet au vu de sa présence scénique ainsi que de la complicité entre vous deux qui avait fait de ce show quelque chose de spécial...

Disons que parfois certains musiciens choisissent une route différente à un moment donné et cela a été le cas pour Sofian. J'aurai vraiment aimé qu'il aille jusqu'au bout du concept (cela aurait dû être le cas à la base) mais sa motivation a décliné et nous avons donc dû penser à trouver quelqu'un d'autre. C'est avec plaisir que Mourad GUIRARI a repris le personnage de Tenemrâ et je suis très content de son implication. Mourad a notamment joué son rôle lors de notre concert de sortie d'album à Grenoble.

- Comme promis, il y a en effet de l'ancien Égyptien sur ce nouvel album. Ma question va peut-être te sembler idiote, mais comment parle-t-on, comment prononce-t-on une langue morte ?

J'ai dû étudier et travailler sur l'ancien Égyptien pour pouvoir me rapprocher au mieux des prononciations de cette langue. Ce n'est pas spécifique aux langues mortes, puisqu'il est tout à fait possible de prononcer des mots en Latin. Mais ce travail était super intéressant et je souhaite réellement continuer dans cette lignée dans les prochains albums en ayant toujours des mots dans cette langue antique.

- L'histoire débutée dans « The Prophecy » arrive à son terme, et tu m'avais dit que le troisième album traiterait de l'histoire de la reine Nitocris, est-ce toujours prévu ? Vois-tu à plus long terme ?

C'est tout à fait ça. Je peux d'ores et déjà te dire que le prochain album ne sera pas PART III mais PART 0 et le titre sera : « Nitocris, the princess with golden hair ». L'idéal pour nous c'est d'abord de bien promouvoir l'album « The Final Struggle » avant de s'attaquer à la composition du prochain. En terme de prévision l'idée serait de sortir ce PART 0 en 2017.
Concernant les projets à venir, j'y pense déjà ! J'ai déjà plusieurs idées dans la tête, cela tournera toujours de toute façon sur le thème de l’Égypte antique.

- Vu qu'il s'agit cette fois-ci d'un personnage historique, vas-tu essayer de coller le plus possible à l'Histoire connue ?

Disons que la reine NITOCRIS a PROBABLEMENT existé mais nous n'avons pas beaucoup d'écrits la concernant. Une pseudo-légende autour de cette reine, la première reine de l'histoire de l'humanité a fait l'objet d'un ouvrage très intéressant écrit par Christian CHAIX. Ce livre va beaucoup m'inspirer je pense pour l'écriture de ce 3ème volet d'AMONSETHIS.

- Quand nous nous sommes rencontrés lors du concert à Valenciennes, tu m'avais parlé d'une éventuelle collaboration avec Shlomit Levi (anciennement dans Orphaned Land), que s'est-il passé ?

Et bien j'étais en contact sérieux avec elle. C'est une fille très sympathique. Toutefois son planning était très chargé et le fait d'avoir eu du retard dans le planning d'enregistrement (2 à 3 mois) a eu pour conséquence sa non-participation à l'album. J'ai renouvelé ma demande pour « The Final Struggle » mais là non plus impossible pour elle en terme de planning puisqu'elle attendait un heureux événement ! Mais elle a toujours eu des mots sympathiques à notre égard et nous répond assez régulièrement.

- Envisages-tu un jour d'enregistrer des morceaux ou un album n'ayant pas de concept, ou pas de rapport avec l'ancienne Égypte ?

Je pense qu'un jour effectivement cela se fera. J'ai toujours dans l'idée d'enregistrer un album solo qui soit différent de ce que je fais dans AMONSETHIS. J'ai déjà pas mal de « vieilleries » qui sont vraiment intéressantes et j'aimerais véritablement les enregistrer. Je verrai quand ce sera le moment. Par contre ce sera hors du cadre d'AMONSETHIS.

- Quel souvenir garderas-tu de la tournée de promotion de « The Prophecy » ? Prévoyez-vous une nouvelle tournée ?
De très bons souvenirs. Il y a quelques plans galères mais c'est vraiment une magie particulière de tourner, une certaine complicité s'installe entre tous les musiciens et c'est génial. Il y a eu notamment la tournée avec MYRATH qui était excellente.
Nous prévoyons bien évidemment de tourner. La tournée commencera dès le mois d'Octobre avec des dates à Lyon, Colmar, Grenoble, Paris, Marseille, Nice... De belles dates en perspective notamment avec le groupe allemand VANDEN PLAS !!!!

- J'ai trouvé que ce deuxième album contenait peut-être moins de « tubes », de morceaux marquants que dans le premier. N'avez-vous pas trop tout misé sur la pièce épique de 25 minutes (qui – elle – est marquante!) au détriment du reste de l'album ? Ce long morceau sera-t-il joué en live ?

C'est vrai que nous sommes assez fiers de ce morceau de 25mn qui pour moi est la plus belle pièce que nous ayons composée. Je suis d'accord avec toi : nous avons pas mal misé sur ce morceau sans toutefois léser le reste. De ce qui ressort actuellement de part les critiques, c'est le fait que cet album est peut être moins accessible de prime abord mais après plusieurs écoutes on ne peut plus s'en passer (dixit une critique de l'album) ! Concernant le morceau « The Final Struggle » nous jouons quelques parties de ce morceau déjà en live mais l'idée sera de le jouer entièrement ce qui sera effectivement le cas à partir de 2015.

- Nous avions parlé d'un deal avec Brennus, la dernière fois, alors pourquoi ce disque n'est-il pas une production Brennus ?

Nous avons simplement décidé pour cet album de le sortir en autoproduction. Comme tu le sais le marché du disque ne va pas très fort et nous souhaitons retenir tous les bénéfices de nos ventes de CD's. Cela n'enlève en rien le travail fourni par Brennus pendant toutes ces années. Alain Ricard est quelqu'un que j'apprécie beaucoup et qui est un véritable passionné de musique mais pour en revenir à cet album oui effectivement nous avons décidé de faire cavalier seul et de concentrer nos efforts sur la promotion, c'est pourquoi nous travaillons depuis 2 mois avec l'agence DOOWEET.

- Le mot de la fin est pour toi !

Join the Pharaoh's Army, faites grossir les rangs de l'armée d'AMONSETHIS, venez nous voir en concert dès le mois d'octobre 2014 ! Plus d'infos sur www.amonsethis.com. Merci à toi Thierry !