RAMMSTEIN In Amerika

    note   18/20

      line-up
    * Christoph Schneider (Batterie)
    * Richard Z. Kruspe (Guitare)
    * Paul Landers (Guitare)
    * Till Lindemann (Chant)
    * Oliver Riedel (Basse)
    * Flake Lorenz (Claviers)

      tracklist
        DVD 1: (101 min.)
    01. RAMMLIED +
    02. B******** +
    03. WAIDMANNS HEIL +
    04. KEINE LUST
    05. WEISSES FLEISCH
    06. FEUER FREI!
    07. WIENER BLUT +
    08. FRÜHLING IN PARIS +
    09. ICH TU DIR WEH +
    10. DU RIECHST SO GUT
    11. BENZIN
    12. LINKS 234
    13. DU HAST
    14. PUSSY +
      - - - - - - - - - -
    15. SONNE
    16. HAIFISCH +
    17. ICH WILL
    18. ENGEL

        DVD 2:
    "Rammstein In Amerika" doc. (122 min.)
    "Liebe Ist Für Alle Da" making-of (21 min.)

"In Amerika"

Sorti le 25 Septembre 2015 chez Universal Music

Site Officiel: www.rammstein.de
Facebook: www.facebook.com/Rammstein


      Nous sommes tous conscients de l'énorme potentiel scénique de Rammstein, et pour beaucoup de fans Völkerball commençait à remonter de bien trop loin [Novembre 2006, soit neuf longues années]. Pourtant, durant cette période, seul l'album studio Liebe Ist Für Alle Da [Octobre 2009] a vu le jour, pendant que le DVD successeur de Lichtspielhaus appelé simplement Videos 1995/2012 commémorait sept ans de clips plus fous les uns que les autres. Cette année, ce sont les vingt ans de la formation industrielle allemande que nous célébrons. Quoi de mieux pour se faire que de proposer un nouveau concert sur support DVD/Blu-Ray pour tous leurs ardents supporters du combo le plus visuellement explosif de la scène metal, avec en supplément une surprise que je vous garde en réserve?

      Le show qui nous intéresse a été capté le 11 Décembre 2010 au Madison Square Garden, New-York, durant le Liebe Ist Für Alle Da Tour. Il en aura fallu du temps pour dérusher tout ça dites-moi! Par conséquent, la setlist s'articule essentiellement autour du plus récent album [les titres extraits de ce dernier étant marqués d'un + dans la tracklist] mais ne lui est pas intégralement dédiée. Le show se sépare donc en deux parties: la première se charge de promouvoir ce nouvel opus tandis que la seconde moitié du set ressort la majorité des singles les plus appréciés par les fans, une sorte de Best Of Live en somme.
      Ayant pu assister à une des dates françaises données lors de cette tournée, je n'ai donc pas de surprises quant à la mise en scène où au décor adopté par les teutons pour ce concert américain, le tout étant constitué des éléments que j'ai pu voir sur scène à ce moment-là: le mur de fond artificiel défoncé par Till en début de show, les poupées-laser (!), le gramophone introduisant "WIENER BLUT", le canon phallique à mousse pour "PUSSY" juste avant le rappel, ainsi que des costumes en cuir/tissu noirs plus sobres que d'accoutumée. Chers amis pyromanes, je peux vous rassurer tout de suite: vous aurez votre lot de feux d'artifice et d'explosions, ainsi que la traditionnelle séance de torture de Flake qui consiste cette fois en la noyade de ce dernier dans une baignoire sous des gerbes d'étincelles après que celui-ci aie bousculé Till durant "ICH TU DIR WEH". Le public ne manque pas de faire clairement entendre sa satisfaction, le groupe les laissant aussi s'exprimer (de manière très audible dans le mixage) sur le refrain de "WAIDMANNS HEIL" ou "DU HAST" entre autres. Bien que les musiciens semblent de leur coté assez fatigués par l'enchainement des dates (ce qui s'entend surtout dans la performance vocale de Till, "KEINE LUST" et "SONNE" étant par exemple assez approximatifs), ils n'en restent pas moins énergiques dans leur jeu sans pour autant trop changer leurs habitudes de scène. Till et Flake font comme toujours le gros du spectacle, l'un trainant son imposante carcasse d'un bout à l'autre des planches, tandis que l'autre continue de faire l'andouille derrière son clavier.

      Le second disque nous propose un documentaire de plus de deux heures retraçant le périple de nos voisins de l'Est depuis avant leur création jusqu'à aujourd'hui. Ça commence fort avec le recueil des sentiments de Chad Smith, Scott Ian, Shawn Crahan, Wes Borland, Munky, Steven Tyler, Kiss, Marylin Manson, Iggy Pop [...] et même Kiefer Sutherland à leur propos, tous fans de Rammstein, ce entièrement sous-titrés dans de nombreuses langues dont le français s'il vous plait! On apprend également que Till était batteur dans sa jeunesse, à l'époque où quatre des membres actuels jouaient ensemble sous le nom Feeling B (un des 1ers groupes punk de la RDA). Le titre du documentaire (aussi celui du DVD) prend tout son sens lorsqu'on découvre que bien avant leur célébrité, ils étaient déjà partis en pèlerinage musical aux USA, un pèlerinage si réussi qu'il lança leur carrière en Europe. Ces « révélations » sont accompagnées de vidéos d'époque et de photos de jeunesse bien sûr! Sans vous spoiler toute l'histoire, je vous assure que le contenu de ce documentaire est plus qu'intéressant, et se révèle même être le principal intérêt de ce DVD, comme si le très bon concert du premier disque n'en était en fait que le bonus.

      Avec le Videos 1995/2012 sorti en Décembre 2012, ce nouveau produit est certainement le plus complet que Rammstein puisse nous offrir à l'heure actuelle! Retraçant l'intégralité de leur carrière de façon assez détaillée, ce doublé est indispensable à la collection des vrais Rammfans qui en apprendront certainement de bonnes sur leur groupe favori alors que certains devaient être convaincus de tout savoir sur eux. Alors qu'on attendait surtout un nouveau concert enflammé filmé et édité sur DVD, on reçoit en offrande deux disques plein à craquer de riches illustrations visuelles en plus du gros son, comme un récapitulatif de leur impressionnante carrière en image et en musique. Un incontournable pour tous ceux qui suivent Rammstein de près comme de loin!

link site