Generation Goodbye

    note   14/20

      line-up
    * Hannes Braun (chant)
    * Jim Müller (guitare)
    * Ande Braun (guitare)
    * Steffen Haile (basse)
    * Andreas Schnitzer (batterie)

      tracklist
    01. Intro
    02. Generation Goodbye*
    03. Money Sex & Power
    04. DNA
    05. Highlight Zone*
    06. Running Free
    07. Love Me Hate Me
    08. If Clocks Were Running Backwards*
    09. She´s a Killer
    10. Deadly
    11. She Came She Saw*
    12. Somebody To Hate*
    13. Operation Supernova
    14. Only The Good Die Young
    15. Out In The Rain
    16. Against The World
    17. Masterpiece* [ft. Jennifer Haben]
    18. Supersonic Killer
    19. Sex Is War
    20. Hashtag Your Life*
    21. Steel Of Swabia
    22. Ticket To Paradise
    23. Six Feet Under
    24. I Will Be King
    25. Flying Colours*

"Generation Goodbye - Dynamite Nights" [CD/DVD]

Sorti le 14 Juillet 2017 chez AFM Records

Site Officiel: www.kissin-dynamite.de
Facebook: www.facebook.com/Kissindynamiterocks


      Une fois n'est pas coutume (je ne sais jamais comment utiliser correctement cette expression), je n'ai pas reçu la vidéo pour le dernier DVD live de Kissin'Dynamite. Je vais donc me contenter de vous en parler en me basant sur la bande originale du film, ne connaissant même pas les détails sur le contenu du DVD/Blu Ray (bonus, etc.)!
      Sur le rythme d'un disque tous les deux ans, avec un Megalomania débarqué dans les bacs en Septembre 2014 juste avant un Generation Goodbye sorti en Juin l'année dernière [dont les 2/3 extraits seront marqués d'un * dans la tracklist], on ne s'attendait pas à voir arriver un live aussi rapidement. Pourtant il est vrai que la formation allemande de heavy metal ne s'était encore jamais soumise à cet exercice, alors que sa réputation n'est plus à faire dans le domaine de la démonstration scénique. Histoire de fêter dignement leurs dix années d'existence, pourquoi ne pas offrir aux fans de quoi revivre l'intensité d'un concert des teutons à la maison?

      Comme son nom l'indique, ce live est donc basé sur la tournée promotionnelle du dernier opus en date, proposant une captation de leur prestation donnée le Samedi 3 Décembre 2016 au LKA Longhorn de Stuttgart, une fiesta organisée à domicile donc. De quoi se doter d'une fosse réceptive et accueillante emplie de fans hardcore qui ne manqueront pas de réagir aussi bruyamment que possible à tous les requêtes du jeune frontman Johannes Braun. On discernera d'ailleurs pas mal de cris féminins dans l'assemblée (assemblée très audible dans le mixage, premier point qui nous fait grandement plaisir) probablement autant attirées par la musique que par la belle gueule des minets constituant le groupe. Au delà de toute considération stylistique nous faisant apprécier ou non le style du combo, c'est davantage sur la technique, la présence et les facilités d'échange avec le public que nous allons focaliser notre attention pour ce live.
      Comme il m'arrive souvent de le faire, ma première écoute de ce disque s'est intercalée entre deux autres albums durant le défilement de ma sélection en fond. Dès les premières notes de chant, il a fallu que je lâche ce que j'étais en train de faire pour écouter plus attentivement ce à quoi j'avais à faire, avant de constater qu'il s'agissait de Kissin'Dynamite. Leur heavy/hard n'a jamais été une priorité chez moi, mais le potentiel de ce type de musique atteignant le plus souvent son pic dans sa représentation live, je ne me suis pas fait prier pour m'atteler à la tâche et me lancer à corps perdu dans cette chronique. C'est plutôt positif, non? Oui, OK, c'est vachement romancé mais bon, j'essaye de broder un minimum pour que ce soit suffisamment agréable à lire quand même.
      En plus de disposer d'un public “on fire” qui jamais ne fera silence durant les presque deux heures de show auquel il aura droit, en plus d'agrémenter ce public d'une magnifique tribune d'expression sur ce live comme rarement nous avons l'occasion d'en entendre, les teutons se permettent de se fendre d'une prestation impeccable en termes de jeu pur. Si je ne suis pas du tout fan des notes les plus aiguës lâchées par Mr.Braun comme sur le refrain de "Money Sex & Power", le bougre tient bien sa barre et ses intonations sur un temps relativement long. La ballade "Only The Good Die Young" rend d'ailleurs hommage à ses capacités en le laissant seul avec un piano pour mieux en profiter. En revanche, peu d'efforts de communication envers la fosse lors de cette soirée, les interactions se limitant vraiment au minimum! Assez étrange je dois dire, je m'attendais à bien plus que quelques “singing!!” comme sur "Deadly" étant donné la bonne ambiance générale. Nous avons bien l'intervention de la chanteuse de Beyond the Black pour un moment sympathique sans être ouf afin de compenser le manque, mais je ne suis pas sûr qu'on ne lui préfère pas un frontman plus enclin au dialogue comme sur la fin de ce morceau justement. Est-ce que ça suffit à flinguer le live tout entier? Bien sûr que non.

      Devant l'étalage de votre disquaire préféré sur lequel sera disposé ce CD/DVD/Blu Ray, quelques questions pourront vous aider à faire votre choix quant à son achat. Déjà, la plus évidente: êtes-vous tout simplement assidus à Kissin'Dynamite? Parce que si oui, vous l'avez certainement déjà précommandé. Ensuite: êtes-vous un grand amateur de heavy/hard? Les allemands ne sont pas les pires dans le domaine, mais il y a tout de même moyen de trouver bien mieux. Trouvez-vous suffisamment d'intérêt dans le concept même de l'album live pour en justifier l'acquisition? Personnellement, pour les groupes que je ne collectionne pas (et encore, parfois même pour ceux que je collectionne), je les vois plus comme un potentiel Best Of facultatif, favorisant la véritable expérience scénique sur place plutôt qu'un substitut à domicile. Dans le genre, cet album est plutôt bien foutu selon moi, alors à vous de voir pour la suite.

link site