Ascension Gate

    note   13/20

      line-up
    * Tomasz Wisniewski - Chant
    * Lukas Kerk - Guitares
    * Oliver Kirchner - Guitares
    * Christian Wösten - Basse
    * Mathias Blässe - Batterie

      tracklist
    01. Passage
    02. Perimortal
    03. Leprous Thoughts
    04. Beneath The Waters
    05. Ascension Gate
    06. Akephalos
    07. Fleshless Journey
    08. The Growing Emptiness
    09. Lucid
    10. Mundus Inversus

"Ascension Gate"

Sorti le 11 Août 2017 chez Napalm Records

Site Officiel: www.dawnofdisease.com
Facebook: www.facebook.com/DawnOfDisease


      Dawn of Disease est un groupe de death metal mélodique qui nous vient de l'autre côté du Rhin, région dont nous n'avons pas si souvent des retours de cette scène musicale spécifique. Nous avons plutôt l'habitude de les voir descendre des contrées nordiques, mais au regard des références citées par le quintet pour situer sa musique telles que Bloodbath ou At The Gates, nous visualisons facilement à quelles branches solides ils se raccrochent dans le domaine. Depuis 2003 et leur premier EP Through Bloodstained Eyes sorti l'année suivante, ils oeuvrent donc à faire connaitre ce metal à leurs compatriotes ainsi qu’au reste du monde à travers trois albums réalisés avec une grande régularité, le précédent Worship the Grave ne datant que d'une petite année! À nous maintenant de nous faire une opinion sur leur travail avec ce quatrième opus.

      Aux références déjà officiellement soulignées dans le dossier de presse, j'ajouterai Hypocrisy et Amon Amarth afin que vous puissiez affiner votre idée de leur style. De Bloodbath, il emprunte clairement le chant guttural très gras insistant sur la brutalité de leur musique par la voix, même si la performance de Tomasz Wisniewski se révèle un peu trop linéaire et monocorde. On manque cruellement de quelques hurlements et autres coups de folie dont font régulièrement acte leurs homologues scandinaves.
      Instrumentalement, on alterne assez nettement entre les passages blastés suivis par les murs de guitares bien lourds, sur lesquels le mixage n'insiste étrangement pas. En dépit de ce genre d'instrumentation massive, il ne se dégage finalement que peu de violence tant l'accent est mis sur les guitares mélodiques. C'est à ce niveau qu'on pensera le plus à Amon Amarth, surtout lorsque les mélodies se mettent à sonner viking. À l'instar d'Hypocrisy et d'At The Gates, on retrouvera ces enchaînements de plans rythmiques très variés sur des gammes bien graves, allant du blast déjà cité à un tempo doom bien pesant comme sur "Ascension Gate". Nous avons déjà évoqué la monotonie du chant plus tôt, elle est malheureusement parfois rejointe par des riffs trop convenus, souvent répétitifs, se voulant plus agressif que ce mixage assez propret ne le permet réellement. Il est dommage que certaines atmosphères très sombres à l'image de celle d'"Akephalos" ne bénéficient pas de la lourdeur qu'elle mériterait alors que les titres très mélodiques et posés comme "Fleshless Journey" sont justement taillés pour ce genre de post-production très clean, propre aux grosses machines du metal.

      Je n'irai pas jusqu'à dire qu'on s'ennuie en écoutant Dawn of Disease, mais il n'en ressort rien de vraiment marquant, aucune étincelle vivace, aucun trait de personnalité suffisamment affirmé pour qu'en entendant leur musique on se dise: « impossible de confondre cet album avec celui d'un autre groupe! ». Qu'on ne s'y trompe pas cependant: Ascension Gate est un disque extrêmement professionnel, de l'enregistrement au mixage en passant par le jeu des musiciens, qui dispose de tous les éléments pour se faire une place au soleil sur la scène death mélodique. Toutefois, il devra partager cette place avec les nombreuses autres albums conventionnels qui usent des mêmes ficelles que nos allemands, parfois depuis bien plus longtemps qu'eux, sans parler de ceux qui parviennent à tirer leur épingle du jeu par la démonstration d'un style plus marginal.

link site